• Faire payer les riches... Une simple utopie ou juste un discours électorale de gauche

    Faire payer les riches, une belle utopie pour gauchistes basiques, y compris pour quelques-uns au FN, parties politiques d'extrême droite qui par définition ne travaille que pour les riches...

    Bien sûr, c'est le leitmotiv de tous les parties de gauche pour simples raisons électorales... 

    Quand même, et à savoir, leurs dirigeants eux même, n'y croient pas et savent que ce n'est qu'une utopie électorale pour crédules un peut simplets…

     

    Faire payer les riches... Une simple utopie ou juste un discours électorale de gauche

     

    Ceux qui y croient, juste l'électeur basique et crédule de gauche ou du FN…



    Ces souvent braves gens, devraient en premier se poser la question quels gouvernements à politiques totalement socialiste, communiste, ou d'extrême droite à donner, au peuple, l'argent des riches???



    Une utopie populaire qui laisse croire à ces braves gens que "les riches" entassent leurs billets de banque ou leur or jusqu'au plafond de leurs vastes et nombreux châteaux

     

    Salle de séjour d'un riche...

     

    Faire payer les riches... Une simple utopie ou juste un discours électorale de gauche



    Alors que nos "riches", ne le sont le plus souvent que sur le papier, entrepreneurs ayant réussi ou actionnaires ayant bien placés leurs économies, mais toujours à la mercie permanente de la dégradations de leurs entreprises, simple faillite, (plus de 80.000 par ans), ou, par le souhait de nos crédules de gauche, soit, la prise de contrôle par une administration gauchisante de nos entreprises.

    Administration publique, incapable de les gérer sans demander "au peuple" de les subventionner. ( voir nos entreprises à monopole d'état et ce qu'elles coutent aux contribuables).

    Bien sûr, reste quelques très riches héritiers d'actions (papiers), leurs donnant la majorité "sur papier" de grandes entreprises et le rapport correspondant… A  savoir, si l'entreprise périclite ou est expropriée, (nationalisation modèle communiste), ce ne sera plus que du papier sans valeur, donc, plus rien à partager, sauf les futurs déficits eux ,toujours à payer par le peuple.




    Et oui, pour subventionner, n'ayant plus "de riches" pour payer impôts et taxes, ne reste que "le peuple" des crédules trompés… 

     

    Crédules, trouvez-moi, un pays communiste y compris le Venezuela, se disant socialiste, ou cela ne c'est  pas passée comme ça…

     

    Soit l'appauvrissement du peuple…

     

    Faire payer les riches... Une simple utopie ou juste un discours électorale de gauche

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :