• Macron se lance...

    Que va en faire l'électeur "socialisant", l'éternel "utopique" et toujours roulé à coups de promesses sociales intenables.

     

    Macron se lance...

     
     
    Pourquoi pas un "bon" président "socialiste", nous n'en avons pas encore eu, sans parler des "médiocres faux socialisants" de droite...
     
    Depuis de très nombreuses années, nos présidents, ils le sont tous plus ou moins, bons socialistes, non, mais socialisant de gré ou de force, oui.
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     
     
    En France, la promesse utopique sociale de "richesse gratuite pour tous",  semble être devenue une obligation pour avoir une chance d'être élu...
     
     
     
    Depuis Mitterrand, La seule chose qui différencient nos gouvernants, c'est juste leur niveau "d'utopisme socialiste", (raisonnable ou purement électoral), dans leur vision du socialisme "dit à la française"...
     
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     
    La gauche promet du socialisme pur et dur, mais pour simple raison économique basique, n'en fait pas ou, au bout de quelques mois, devant les réalités économiques abandonne ses meilleurs arguments électoraux...
     
    La droite se dit économiquement libérale, mais, pour simples raisons syndicale, (risques de grèves bloquantes des administrations et services "dits" publics), se retrouve rapidement à faire une politique "ruineuse", dite de gauche.
     
    Mitterrand ayant été le plus faux et malin des utopiques et Hollande, le plus menteur et "désespérant pour ses amis", des utopiques... Une certitude aucun des deux n'y croyaient réellement le jour de leur élection. (Mais, il faut bien se faire élire).
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     
    Les autres, ceux de droite, tous, ont gouvernés comme de bons socialistes qu'ils n'étaient pas... Mais uniquement par nécessité en première "électorale", faut bien être élus et une fois élus "durer"...
    Puis par nécessité de paix sociale, (soit La trouille de notre système syndical politique d'extrême gauche lui, toujours prêt à "foutre le bordel" si nos gouvernants n'accèdent pas à leurs désidératas, même les plus ruineux pour le pays).
     
     
    Hollande ne faisant pas exception à la règle générale du "bordel politique syndical à la française", c'est bien lui, ce "système syndicale politique d'extrême gauche" qui l'aura éjecté de la présidence, ce mou est son équipe de fonctionnaires "surdiplômés" qui pensaient que le système syndical politique les soutiendraient par esprit "solidaire" de gauche, comme le PS l'a fait, à une époque très proche...
     
     
    A gauche, pour le pognon du contribuable, aucune amitié ne compte...
     
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     
     
    Le FN, (extrême droite), tout comme Hollande, (avant d'être au pouvoir et Mélenchon qui en rêve), tous, ne basent leurs campagnes électorales que sur les promesses "utopiques socialisantes" et, donc impossibles à tenir, "celles d'un socialisme de rêve à la Française...
     
    (Il a ses croyants "utopiques" notre FN, tout comme Mélenchon et les quelques 10 % d'électeurs qui restent à Hollande)...
     
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     

     
    Alors, pourquoi pas Macron qui semble être socialement et économiquement plus raisonnable que la moyenne générale de ses amis socialistes ou même, ennemies du FN et de l'extrême gauche Mélanchoniste et Syndicale ...
     
     

    Macron se lance, que va faire l'électeur "socialisant", éternel "votant utopique" et toujours roulé.

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :