• Nos syndicats politisés veulent gérer la france sur le modèle "périmé" soviétique, la grève en plus...

     

    Services publiques, syndicalement, un métier d'avenir...

    C'est vous qui payez.

     

    Pour ce qui est du service vous repasserez la semaine prochaine,

    aujourd'hui, c'est grève...

     

    Nos syndicats politisés veulent gérer la france sur le modèle "périmé" soviétique.

     

    Ou, La mainmise syndicale "abusive" et "mafieuse" dans nos administrations, services publics et entreprises à monopole d'État...

     

    C'est comme dans l'ancienne URSS, il faut adhérer au parti, (soit, notre système syndicale politique), pour faire carrière dans nos services publics (Gestion mafieuse.

    Il faut bien se dire que le modèle communiste, stalinien si chère à nos (CGT ET FO) et avant tout un système mafieux de distribution de "bons points et d'accès à la hiérarchie", non au mérite du bon travail... 

    Mais, juste à leurs "petits soldats" les plus "politiquement" actifs. 

     

    Leurs permanents et autres bons camarades dans nos rues...

    Nos syndicats politisés voudraient gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique. 

     

     

    À la fin de l'URSS, "toute la classe des politiques "apparatchiks" à été rejetée par l'ensemble des populations des pays de l'Est, rejeté massivement, cette classe politique c'est transformé "naturellement" en organisation mafieuse civile et, à continuer à s'enrichir sur les restes du communisme.

    Ils en connaissaient parfaitement les rouages et avaient une très grande habitude de s'entre soutenir pour  piller le peuple en famille.

     

    Un système qui perdure dans tous les pays se revendiquant du communisme. 

    Nos syndicats politisés voudraient gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique.

     

    Notre CGT et autres syndicats gauchisants politisés se sont toujours inspiré dans leur fonctionnement sur le système politique "stalinien" de l'ex-URSS. 

    Soit  le recrutement et la progression hiérarchique au mérite de la soumission "politique au chef"... 

    A la place du mérite à la compétence professionnelle.

     

     

    Nos syndicats politisés veulent gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique.

     

    Aujourd'hui, méthode de gestion du personnel devenus dominant dans notre éducation nationale mais aussi, dans toutes nos administrations et entreprises à monopole d'Etat ... 

    D'où la médiocrité de nos "services" publics est "en plus grave", des résultats catastrophiques de notre Éducation nationale. 

    Médiocrité en passe de devenir en France, "syndicalement"  la règle générale imposée pour les services gérés par l'État.  

    Médiocrité qui a conduit l'union soviétique à sa ruine morale et financière.

     

    Nos syndicats politisés veulent gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique.

    Le résultat de la syndicalisation politique en France.  

     

    Notre médiocrité syndicale et politique de gauche. 

     

    Ses bases, "il est interdit" de la remettre en question sous peine de "grèves bloquantes" illimitées.

     

    Nos syndicats politisés veulent gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique.

     

    "La cogestion syndicale abordée par allusion..." (impossible à affronter de face ou même simplement à critiquer sous peine de blocage total du pays par quelques milliers de permanents ( les sous offs et soldats salariés de nos syndicats).

    "Ce que ne traite pas ce rapport, c’est l’origine même de ces difficultés structurelles, et surtout les raisons pour lesquelles la machine éducative refuse de les régler. Or, au coeur de ce dossier, on trouve d’abord un problème de fond : la co-gestion de l’Éducation Nationale avec le SNES, qui transforme la gestion des ressources humaines en une immense mafia où le syndicat s’engraisse par un commerce d’indulgences simple à comprendre.

    Ce commerce d’indulgences repose en effet sur une mécanique bien huilée : tu es un jeune enseignant toulousain nommé à Aulnay-sous-Bois ? Plus tu paieras de cotisations au syndicat, et plus vite tu rentreras dans ta belle province grâce aux mutations qu’on t’offrira ou qu’on fera passer dans des commissions paritaires bidons où l’adhésion syndicale est essentielle.

    Et donc… une fois de plus, le discours insupportable de la solidarité et de la lutte des classes montre combien il est toxique pour l’égalité des chances."

     

    Nos syndicats politisés veulent gerer le la france sur le modele "perimé" sovietique.

     

    Pour avoir une chance "en premier" d'être recruté comme employé dans les entreprises et services à monopole d'État, y compris l'URSSAF, la CAF, et la Sécurité sociale, il faut "obligatoirement" être syndiqué...

    Idem pour pouvoir évoluer dans leurs hiérarchies ou pouvoir choisir son lieu de travail. 

     

    J'adhère et... Vous payez...

     

    Nos syndicats politisés veulent gérer la france sur le modèle "périmé" soviétique.

     

    Services publiques, syndicalement, un métier d'avenir,

    c'est vous qui payez.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :