• Aucune chance à notre système syndicale d'arriver à réunir "tous" les Français dans la contestation syndicale.

     

    Il ne représente plus que la fonction publique ses assimilés et les entreprises à monopole d'état soit, de 15 à 20 % de la population françaises contre les 60 % de français qui payent les impôts nécessaires à assurer leur surnombre et leurs avantages sociaux...

     

    Contrestation sociale et syndicalisme...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Crève politique ou grève contre le contribuable, le cochon de payeur ???

     

    Avec notre CGT syndicat politique ne vivant que de subventions publiques et ne représentant plus que les corporatismes d'état...

     

     Impossible à déterminer contre qui la CGT fait grève ...

     

    Une seule certitude...


    C'est l'utilisateur "obligé" de nos services publics et entreprises à monopole d'état qui paye...

     

    Cheminots et autres services publics, en grève contre le contribuable, ce cochon de payeur

     

     

     

    SNCF : 480 € par ménage et par an même pour ceux qui ne prennent jamais le train

    Le système ferroviaire français représentait en 2016 un coût brut pour les finances publiques, toutes administrations confondues, de 10,5 milliards d’euros. Il faut y ajouter 3,2 milliards d’euros de subventions d’équilibre au régime de retraite SNCF.

    Cela correspond à une moyenne de 480 € par ménage et par an, même lorsqu’on préfère les cars ou le covoiturage au vu des tarifs du TGV.

     

    Cheminots et autres services publics, en grève contre le contribuable, ce cochon de payeur

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Moi, ce qui m'amuse dans la "connerie syndicale", modèle CGT, c'est que les cheminots vont bloquer la France sans "rien" vouloir céder au gouvernement qui lui représente la majorité des Français... (+ 60 % des votants).

     

    La connerie politique de nos syndicats, elle se mesure au km...



    Tout en accusant, "le dit gouvernement", de "ne pas céder" aux environs       150 000... On ne sait trop quoi ou qui, qui ont décidé de bloquer le pays pour leur seul intérêt personnel...

    La conerie politique de nos syndicats, elle se mesure au km...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Révolutionnaire/conservateur, premier parti politique et rassembleur de  France...

     

    Partis politique ancien, très connu et typiquement Français, réunissant sous la même bannière:

     

    Les crédules et râleurs du  FN, les utopistes Melanchonistes, les restes rancis du PS et du PCF + les grévistes  de la  CGT et autres syndicats politisés....

     

     

     

    Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français...  

    Ça broute très large, de plus,

     

    Tous nos membres sont des "révolutionnaires/conservateurs" et veulent changer la France...

     

     

    Leur particularité: 

     

    Hurler au scandale à chaque foi que l'on touche à l'un de leurs privilèges.

     

     

    Inscrivez vous, nous prendrons toutes vos revendications et autres "râleries" en compte...

     

    Même les plus débiles ou les plus contradictoires...

     

    Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français...

     

    Adhérents types , si vous vous reconnaissez, adhérez, c'est gratuite...

     

     

    Nous promettons plus que tous les autres. 

     

     

    Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français...

    Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français...

     

     

     

    Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français... Révolutionnaire/Conservateur, premier parti politique français...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Et, pour mettre fin à toutes les excuses  et "râleries" de plus en plus vaseuses du cheminot "roi" des travailleurs...



    Pour moi, la solution, pour mettre les cheminots et autres bénéficiaires des exceptions sociales d'Etats...

     

    Toujours payer par le contribuable...

     

    Et, en accord "moral" avec "les principes" égalitaires de notre république...

     

     

    C'est tout simplement :



    De, sans exception "mettre  dés demain matin"...

     

    Tous les bénéficiaires des avantages corporatifs d'etat

     

     Au régime "général" social et, de celui du code du travail régissant  le salarié "lambda" français...

     

     

    Là, vous n'aurez plus "aucune raison" de pleurnicher sur vos "malheurs" de "pauvres" salariés de l'état...

     

    Cheminots et autres fonctionnaires mecontants de leurs patrons, notre état...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires